Tout savoir sur la cafeine

Tout savoir sur la cafeine

Tout savoir sur la caféine

Jour après jour, nous sommes très nombreux à boire un ou plusieurs cafés. Et bien que notre boisson préférée contienne de la caféine, cela ne signifie pas que l'on sait réellement de quoi il s'agit. Le temps de déguster votre moka, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la caféine.

La caféine, une drôle de découverte

Il faut remonter à l'époque paléolithique pour trouver les premières traces de consommation de caféine par les hommes. Il y a plusieurs centaines de milliers d'années, on utilisait déjà les graines ou l'écorce de certaines plantes afin de réduire les effets de la fatigue. Pourtant, ce n'est qu'en 1918 que la caféine a été découverte. Un chimiste allemand du nom de Friedlieb Ferdinand Runge isole de la caféine pure, qu'il nomme alors « kaffein ». Très vite, on s'aperçoit d'ailleurs que les molécules énergisantes présentes dans le café, le guarana, les feuilles de maté et le thé sont identiques. Bien qu'elles prennent un nom différent (caféine, guaranine, matéine et théine), elles ont exactement la même formule chimique. Raison pour laquelle elles ont toutes des effets similaires.

Les effets de la caféine

En moyenne, les Français consomment pas moins de 6 kg de café par an et par personne. Il faut dire que les effets de la caféine sont globalement positifs, dans la mesure d'une consommation raisonnable. Stimulant le système nerveux central, la molécule de caféine agit également sur le système cardiovasculaire. Ses effets les plus notables sont également de réduire la somnolence et d'améliorer la concentration. Dans une moindre mesure, le café permet aussi d’agir sur le diabète, le cancer et l’espérance de vie. Mais pour bénéficier de ces effets positifs, faut-il encore qu’il s’agisse d’un café réalisé dans les règles de l’art.

La caféine, une histoire d’extraction

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, la teneur en caféine n'est pas la même dans tous les types de café. Selon le type de grain utilisé, l'espèce du caféier et la façon dont le café est préparé, le taux de caféine pourra varier du tout au tout. Ainsi, un café Robusta contient généralement plus de caféine qu’un Arabica. De plus, les cafés fortement torréfiés, comme les cafés italiens notamment, disposent d'une teneur amoindrie en caféine, dans la mesure où la torréfaction diminue la présence de cette molécule. Maintenant que vous êtes incollable sur la caféine, vous allez pouvoir encore plus profiter de votre café !