Qu'est-ce que le commerce équitable ?

Label Max Havelaar

Qu'est-ce que le commerce équitable ?

Trouvant ses origines au XIXe siècle, le commerce équitable vise à renforcer les égalités entre producteurs, intermédiaires et consommateurs, en s’éloignant du modèle du commerce traditionnel. De ses origines jusqu’à ses principes actuels, découvrez l’histoire de l’agriculture équitable et de son commerce.

La naissance du commerce équitable

Il faut remonter en 1827 pour trouver la première utilisation de l’expression « commerce équitable ». À l'époque, elle permet de désigner la pratique consistant à fixer les prix de vente, afin d'encadrer les échanges. Toutefois, ce courant commercial reste relativement confidentiel jusqu'aux années 1980. À cette époque, le monde du café subit de plein fouet la libéralisation des marchés, principalement en Amérique du Sud. Alors que les producteurs vendaient auparavant à l'État, ils se voient alors contraints de trouver de nouveaux intermédiaires pour perdurer. Tandis que certains profitent pleinement de la mondialisation, d'autres petits exploitants se retrouvent en situation de précarité. Pour faire face à la situation, plusieurs précurseurs décident de faire du café un produit équitable. Un salaire plus important pour les producteurs, une distribution par le biais de canaux modernes et un prix plus cher pour les consommateurs : ce sont ces trois principes qui sont à l’origine du café issu du commerce équitable. C'est à cette époque que la définition moderne du commerce équitable voit le jour. Celui-ci désignera désormais des échanges basés sur le dialogue, l’égalité et la transparence, dont le but est de permettre une meilleure équité dans le commerce mondial.

Max Havelaar, le premier label qui a permis l’essor du commerce équitable

Lors de l'émergence du commerce équitable, le café équitable, ainsi que d'autres produits, étaient cantonnés dans des boutiques spécialisées en Europe. Peu de gens pouvaient ainsi être touchés par de tels produits. C'est pour pallier cela que le premier label a été créé en 1988 : Max Havelaar. Grâce à l'initiative de deux Néerlandais, à savoir Francisco Van der Hoff et Nico Roozen, la certification a permis d'assurer une traçabilité des denrées alimentaires. Dès lors, les produits du commerce équitable ont pu être vendus en dehors des boutiques spécialisées et, ainsi, toucher davantage de personnes. Face au succès de cette pratique, les producteurs se sont structurés et d'autres labels ont fleuri. Le commerce équitable venait de voir le jour. Les années suivantes, le concept s'est étendu à d'autres denrées, telles que la banane, le cacao ou encore le thé. Aujourd'hui, on estime qu'environ 1,5 million de producteurs bénéficient directement du commerce équitable. Et Araku dans tout ça ? Le café distribué par Araku repose sur un projet social, équitable et totalement éthique. Preuve de notre engagement, nous sommes certifié Fairtrade et disposons du label Max Havelaar.