Qu'est-ce que la préparation du café en méthode douce ?

Qu'est-ce que la préparation du café en méthode douce ?

Consistant à extraire son café lentement à l’aide d’un filtre, la préparation en méthode douce du café connaît un grand retour en force. Permettant de découvrir le café sous un nouveau jour, cette technique possède même son propre nom : le slow coffee. Qu’est-ce que l’extraction douce du café ? Pourquoi céder à cette mode ? Et comment préparer un « slow coffee » ? Découvrez toutes nos réponses afin de devenir (presque) un expert des méthodes douces d’extraction.

Préparation du café en Chemex

L’extraction douce du café : comment et pourquoi ?

Un café doux, ou slow coffee, est l'opposé d'un expresso. Tandis que ce dernier est généralement court et obtenu rapidement grâce à un procédé de pression, le café doux est préparé grâce à un écoulement lent de l’eau au travers du café. Alors qu'un expresso offre une véritable explosion de saveurs et une crème épaisse, le slow coffee aura un corps plus léger. Toutefois, il pourra avoir plus d'arômes encore qu'un expresso et pourra également contenir davantage de caféine. L’idéal pour bien commencer la journée, vous ne croyez pas ? En plus de pouvoir découvrir ce breuvage d’une façon nouvelle, l’extraction douce du café est généralement plus abordable que la réalisation d’un expresso. En effet, cette technique repose sur l’utilisation d’un filtre. Mais contrairement à ce que vous pourriez croire, on est bien loin du jus de chaussette auquel vous pouviez être habitué avant l’arrivée des machines à expresso. Mais pour cela, faut-il encore maîtriser les méthodes d’extraction douce du café. Heureusement, on vous dit tout à ce sujet !

 

Les différentes méthodes d’extraction douce du café

Pour réussir l’extraction douce du café, il faut avant tout choisir le bon matériel. Mais de ce côté-ci, vous avez l’embarras du choix. Vous pouvez en effet opter pour une cafetière à piston, une cafetière filtre Hario, une Chemex, une Aeropress, ou encore pour certains modèles de cafetières à filtres électriques. Quelle que soit la machine que vous choisissiez, la réussite d'un slow coffee réside avant tout dans le respect de certaines règles élémentaires. Ce n'est d'ailleurs pas ce cher Watson qui dirait le contraire. Digression à part, il est notamment primordial d’humidifier le filtre afin de supprimer le goût de papier. Il faut aussi utiliser une eau à la bonne température, généralement comprise entre 93 et 96 °C. Ensuite, il faut tout simplement… de la patience. Pour extraire tous les arômes du café, il est en effet nécessaire de laisser l’eau s’écouler lentement. Selon la machine utilisée, comptez ainsi entre 1 et 4 minutes. Et ne vous en faites pas, vous avez le droit à plusieurs essais avant de réussir un slow coffee tout simplement « perfect ». 

Découvrez notre sélection de méthodes douces

La préparation du café en méthode douce