Les différentes méthodes de récolte du café

L'importance de la méthode de récolte sur la qualité du café

Tout comme l’origine des grains ou le mode d’extraction, la récolte du café a un rôle primordial pour profiter d’une boisson de qualité. Découvrez pour quelles raisons la récolte joue sur la qualité du café, ainsi que les différentes méthodes de processing du café.

Récolte à la main des cerises de café Araku

Pourquoi la méthode de récolte du café est-elle importante ?

Il existe plusieurs méthodes de récolte du café. Selon celle utilisée (traditionnelle ou intensive, par exemple), la qualité du café pourra varier du tout au tout. Pourquoi ? Simplement parce que le caféier, l'arbuste à l'origine du café, demande de la patience et un véritable savoir-faire. Sachez tout d'abord qu'il faut attendre 5 années après sa plantation pour que le caféier donne ses premiers fruits. Une fois cette longue étape passée, l'arbuste donnera ce qu'on appelle des cerises de café, qui vont mûrir pendant une période pouvant aller de 6 mois à un an. Contrairement à d'autres plantes, le caféier pourra également fleurir à 8 reprises pendant une année. Au sein d'une plantation de café, chaque arbuste n’aura donc pas la même maturité. Pire encore, sur chaque caféier, il est possible de trouver des fruits dont le stade de maturité n’est pas le même. Raison pour laquelle la récolte du café est importante. Si trop de cerises sont cueillies alors qu'elles ne sont pas à la juste maturité, le café sera soit trop amer (si les cerises ne sont pas mûres), soit âcre (si les cerises sont trop mûres).

Les différentes méthodes de récolte du café

Vous comprenez à présent pourquoi la récolte conditionne pleinement la qualité du café. On trouve tout d'abord deux méthodes, dites par arrachement, qui sont utilisées sur des plantations intensives. La première technique, à savoir l'égrappage, consiste à cueillir à la main l'ensemble des fruits, en tirant sur les rameaux. La seconde méthode, l'égrappage mécanique, utilise le même procédé, mais grâce à des tracteurs équipés de brosses. Dans les deux cas, tous les fruits sont cueillis, indépendamment de leur maturité. Pour un café de meilleure qualité, les producteurs préfèrent la récolte sélective. Celle-ci peut être réalisée au peigne. Cet objet, utilisé à la main, permet de ne faire tomber que les fruits arrivés à maturité. Les cerises vertes, quant à elles, résistent au peigne et restent accrochées au caféier. Pour un café d'exception, certaines marques, à l'image d'Araku, optent pour le picking, ou récolte à la main. Cette technique consiste à cueillir les fruits mûrs, manuellement et les uns après les autres. Bien que plus long, ce procédé est la clé pour offrir un café d’une exceptionnelle qualité.