Araku, son histoire

histoire-araku

Raconter une incroyable aventure de 20 ans en quelques phrases n’est pas simple.

Tout est parti d’un projet social dans la vallée d’Araku au sud-est de l’Inde il y a presque 20 ans.

La fondation Naandi, à l’origine du projet, est arrivée dans la vallée et a commencé par mettre en place des programmes d’éducation pour les enfants puis assez vite, à la demande des fermiers, a élargi son accompagnement à l’agriculture.

Elle a fait replanter 1 million de caféiers dans la vallée, le tout sur des micro-parcelles de moins d’un hectare chacune. Le café a été cultivé en biodynamie, entièrement à la main, en micro-parcelles. C’est un café 100% arabica alliant douceur, équilibre et rondeur.

10 ans plus tard, le café est devenu très bon. Les indiens qui avaient jusque-là financé le projet dans la vallée d’Araku se sont dit qu’il fallait aller un cran plus loin et créer une marque.

Souhaitant mettre en place une véritable démarche de terroir comme dans le vin, les parcelles de 40 villages pilotes ont été répertoriées une par une, mesurées, analysées (ensoleillement, ombrage, terre…) et goutées et 6 terroirs différents ont émergé, d’où nos 6 cafés, qui sont chacun torréfié de manière différente pour révéler leurs arômes propres.

Un café, 4 caractéristiques historie araku

En résumé, le café d’Araku, c’est le mariage nouveau de 4 caractéristiques :

* BON : un très bon café,

* BIO : mieux que bio car cultivé en biodynamie,

* FAIR TRADE : beaucoup mieux que fairtrade car il n’y a pas d’intermédiaire entre les fermiers et nous en France et nous avons, payé le café 2.5 fois le cours mondial l’an dernier

* BEAU : enfin, nous avons essayé de faire de jolies boites.