Un modèle économique unique

capitalisme-3.0

Nous avons souvent, dans l’équipe, parlé de capitalisme 3.0 ou autrement dit, un capitalisme plus juste pour tous les maillons de la chaine. En d’autres termes : le but de l’aventure Araku est de créer de la valeur, oui, de gagner un peu d’argent, réparti entre tous les maillons de la chaine, et en priorité les fermiers.

La vie dans la vallée a radicalement changé depuis 20 ans. Les fermiers vivent maintenant de la culture du café : ils ont touché 2.5 fois le cours mondial du café l’an dernier. Ils ont maintenant les moyens d’acheter un tracteur ou d’envoyer leurs enfants faire des études en dehors de la vallée. Alors qu’il y a 20 ans tous les jeunes quittaient la vallée, aujourd’hui ils y reviennent pour être instituteurs, infirmier ou encore travailler sur l’exploitation de café avec leurs parents.

2 hôpitaux ont été construits, des écoles, des lycées. Pour le moment, la fondation Naandi à l’origine du projet a investi mais pour que ce modèle soit pérenne, il faut qu’il se finance, que nous puissions réinvestir les profits que nous réaliserons demain.

Notre challenge en France est donc de créer un business rentable, qui paye les fermiers au juste prix, qui paye les équipes en France. Quand notre activité sera rentable l’idée est que les profits repartent dans la vallée.